L’application de rencontre Tinder est souvent associee a toutes les rencontres, a l’amour et au sexe… mais rarement a la finance.

L’application de rencontre Tinder est souvent associee a toutes les rencontres, a l’amour et au sexe… mais rarement a la finance.

Malgre bien, nous avons decide d’utiliser la plateforme afin d’obtenir des idees d’investissements et, du meme coup, pour avoir un apercu sans filtre des preferences des jeunes celibataires quebecois en matiere de placements. Vous verrez que bien qu’elle soit issue d’une initiative saugrenue, notre experience s’est enfin revelee riche en enseignement.

La conception des profils

On s’est donc amuses a coder 2 faux profils: une femme (Jessica) et un homme (Nicolas). Pour ne porter prejudice a personne, on a eu recours a l’intelligence artificielle pour generer de faux visages par l’entremise du site Web This Person Does Not Exist.

L’objectif etait de creer le profil le plus «geek d’une finance» possible. On a donc redige une description de profil bourree de references boursieres, mais avec une pointe d’humour. Les pretendants etaient aussi directement incites a nous reveler leurs actions preferees afin d’obtenir une reponse de les celibataires accros a J’ai Bourse.

Voici Notre bio de Jessica, similaire en tous points a celle de Nicolas, exception faite de l’usage du feminin.

Si vous n’avez pas compris toute la bio, aucune panique; je vais vous l’expliquer.

Notre ratio dette/equite est un indicateur qui permet d’evaluer la capacite d’une entreprise a rembourser ses credits et a emprunter davantage. Ce ratio va aussi s’appliquer a une personne et aura egalement un impact sur la capacite a emprunter d’un individu. Read more